Archives Mensuelles: novembre 2013

Genre musical – Blues

Caractéristiques artistiques

Genre musical chanté dérivé du gospel et des chants de travail des communautés afro-américaines. De ce fait, l’artiste y exprime plus facilement sa tristesse et ses difficultés. Il se caractérise par :

  • deux notes dites « notes bleues », notes « hors du ton » qui remplacent la tierce et la septième de la gamme diatonique. Ces notes viennent probablement de la musique africaine, qui n’a pas de tempérament.

  • Un rythme dit ternaire syncopé

  • Une harmonie en I-IV-V

  • Une cadence de 3 accords qui se répètent sur 12 mesures ; ou bien 12 mesures avec un même accord (voici un ex. avec un accord en mi à chaque mesure : E/A/E/E/A/A/E/E/B/A/E/B) ; à noter que de nombreux artistes se sont toujours affranchis de ce système de 12 mesures.
  • Les instruments utilisés sont l’harmonica, la guitare (classique ou électrique), le piano (classique ou électrique).

Pour des informations complémentaires sur la structure musicale du blues : http://etudiant.univ-mlv.fr/~tlacour/pages/structure.html

Histoire du genre

Né à la fin du 19e siècle, ce genre a pour nom complet « blue devils ». Ce nom teinté de spiritisme manifeste l’amour qu’une personne souffrant de solitude peut éprouver pour le diable et est aussi en lien avec l’idée de « notes bleues », notes permettant de trouver du réconfort et pour lesquelles il faudrait vendre son âme au diable afin de la trouver !

Dans les années 1960, des groupes anglais introduisent le blues en Europe en les combinant avec le rock.

Depuis, le genre s’est renouvelé régulièrement jusqu’aujourd’hui.

Représentants majeurs

Tommy Johnson, Robert Johnson, pionniers

W.C. Handy, 1er à adapter les rythmes du blues à des compositions orchestrales

Les Yardbirds, groupe anglais des années 1960

Skip James

Blind Lemon Jefferson

Bessie Smith

Billie Holiday

Taj Mahal, contemporain

Vidéos

Jim Hession (interprète de W.C. Handy) : http://www.youtube.com/watch?v=3ZkdRjAWR6g

Yardbirds : http://www.youtube.com/watch?v=HTO7WVxjz3A

Taj Mahal : http://www.youtube.com/watch?v=8mVWWmIXKxk

bluesyardbirds

Publicités

Berceuse – Big beat – Biguine

Berceuse

Caractéristiques

Chanson douce destinée à aider les enfants à s’endormir.

Histoire

Il existe des berceuse de tout temps et de toute origine (ex. de berceuse française : « Doucement s’en va le jour »), certaines ayant été adaptées pour divers instruments.

Ecouter une berceuse…

Fichier mp3 de « Doucement… » : http://www.mamalisa.com/mp3/douce.mp3

Big Beat

Caractéristiques

Genre musical électronique le plus souvent chanté issu du mélange entre techno, rock, hip hop et acid house, se caractérisant par un rythme rapide et parfois agressif (breakbeats dynamiques et lourds). 

Histoire

Ce nom a été inventé dans le milieu des années 1990 par des journalistes anglo-saxons pour caractériser une musique électronique chantée très commerciale, utilisée d’ailleurs par le cinéma anglo-saxon à gros budget (Orbital et la bande originale du film « The Saint »). Par ailleurs, quand il ne se cantonne pas dans l’univers de la musique commerciale, le genre véhicule assez souvent des idées et modes de vie considérés comme « politiquement non corrects », en lien avec l’univers « underground ». D’une manière générale, cette musique a partie liée avec l’ère post-industrielle occidentale.

Représentants du genre

Chemical Brothers, Orbital , The Prodigy, The Propellerheads

Vidéos

Chemical Brothers (« Setting sun ») : http://www.youtube.com/watch?v=bbFTeg7cFUU

Orbital (« The Saint ») : http://www.youtube.com/watch?v=pKHat2XD3ms

orbital big beat

Photo : le groupe Orbital en concert à Brixton Academy (UK)

Biguine

Caractéristiques

Genre musical à l’origine proche du jazz de la Nouvelle Orléans, caractérisé par un rythme rapide et gai.

Les orchestres sont constitués de clarinettes de tambours, de banjos, auxquels s’ajoutent une batterie.

Cette musique a un aspect syncopé, mise sur l’improvisation et aussi sur la recherche harmonique.

Histoire

Ce type de musique a été développé dans les années 1920 par divers musiciens d’origine antillaise (à noter qu’elle existait déjà au 19e s., au théâtre de Saint-Pierre en Martinique) et a rencontré du succès à Paris notamment. Il se renouvelle encore. Il a donné naissance dans les années 1940 à un dérivé appelé biguine wabap (Al Lirvat).

Représentants

Emilien Antille, parmi les pionniers.

Alexandre Stellio, Robert Mavounzy, Sylvio Siobud, artistes des années 1930.

Rony Théophile, représentant moderne et commercial.

Vidéo

Rony Théophile : http://www.youtube.com/watch?v=No2N2jSe7HI

%d blogueurs aiment cette page :