Genre musical – Boléro

Caractéristiques

Adaptations musicales diverses d’une danse espagnole : on note un courant latino-américain (qui a lui-même donné naissance à la rumba), francophone (musique classique/variété).

La rapidité du rythme varie selon la forme choisie, de même que l’instrument (piano ou orchestre pour la musique classique ; guitare pour la musique populaire). Il y a des boléros en 4/4, des boléros à 3 temps (comme celui de Ravel),….

La ritournelle est la clé de voûte du boléro. Elle introduit et conclut la pièce, et en tout elle s’y répète 8 fois.

Origine et évolution

Née au 17e s en Espagne, le boléro est au départ une danse de salon et de théâtre.

Au 19e s. apparaît le boléro cubain, qui apparaît comme une « variante syncopée » du boléro espagnol et se répand dans toute l’Amérique du Sud.

En Europe, le guitariste Django Reinhardt inspire Ravel pour la composition de son fameux classique : Boléro. (au 19e s. Chopin et Berlioz en avaient déjà composé avant lui et au 20e s. Sibelius).

Par ailleurs, de nombreux artistes de variété l’adaptent pour la musique populaire.

Représentants du genre

Musique espagnole du 17e s.

Pépé Sanchez, compositeur du 1er boléro cubain en 1885 (« tristezza »)

Ravel (dont le Boléro est une musique de ballet)

Variété française et autre 20e siècle : Dalida, Marc Lavoine, Gloria Estefan (Cuba) …

ostinato -  boléro

 

La structure de base du boléro : un « ostinato »

Publicités

Tagué:, , , , ,

%d blogueurs aiment cette page :